La dévotion à la croix

Depuis plus de quatre siècles, depuis le geste de Jacques-Cartier, notre peuple a dans son cœur la dévotion à la croix. Les croix plantées sur notre sol rappelaient aux premiers colons la vieille terre de France.

Les générations suivantes, jusqu'à nos jours, ont toujours aimé les croix. Hautes croix des clochers, croix du chemin, croix de cimetière, croix d'école : voilà pour le visiteur étranger la garantie qu'il foule le sol de la Nouvelle-France.

La paroisse de Saint-Louis-de-Gonzague a toujours conservé une si belle et si ancienne tradition.

Un beau geste, plutôt récent, de la Société Saint-Jean-Baptiste, section de Saint-Louis-de-Gonzague, fut de prendre l'initiative de remplacer les croix vieillies ou disparues, au cimetière et sur le terrain des écoles de la paroisse.

Puisse la leçon, avec l'image de la croix, se graver pour toujours dans l'âme des écoliers et des autres paroissiens.

Nous avons nommé la Société Saint-Jean-Baptiste. Qu'il nous soit, permis de lui exprimer ici notre gratitude personnelle pour la part qu'elle a prise dans la célébration de notre jubilé d'argent sacerdotal en 1945. Espérons que le mât érigé par elle sur la place de l'église, en rappellera longtemps le souvenir.

Cette société patriotique n'en a pas fini avec ses œuvres. Pour nous donner un avant-goût des fêtes du CENTENAIRE, elle a garni, en 1946, de deux magnifiques statues, les deux niches de la façade de l'église.

Personne alors ne s'étonne du succès qui couronne le travail de cette société en tout ce qui concerne la croix.

Ref: Souvenir du centenaire, page 86-87